Il dérange et ne laisse personne indifférent !

Richard Guilmette

  • Facebook
  • Twitter
  • YouTube
  • Instagram

 

Richard Guilmette est né le 15 février 1973 à l'Hôpital Charles-Lemoyne (Greenfield Park, Québec). Il est le deuxième d'une famille de trois enfants. Il est atteint d'une forme sévère de maladie neuromusculaire  (amyotrophie spinale de type II). Sa mère, Mme Clémence Guilmette, a éduqué seule ses trois enfants. Sa sœur aînée se prénomme Chantal et son frère cadet, Jimmy, est atteint de la même maladie. En 2007, il s'est marié à Karine Savard-Arsenault. Ce mariage a bouleversé les mœursDepuis 1986, M. Guilmette habite la municipalité de Saint-Jean-sur-Richelieu.

Homme d’opinions et d’action, il est reconnu comme étant tranchant et n’ayant pas la langue dans sa poche. Juste, disponible, à l’écoute, rassembleur et faisant preuve d’un grand leadership, il est un homme de tête. Militant de première heure, Richard Guilmette fait la promotion des droits et intérêts des personnes handicapées depuis sa tendre enfance.
 

Homme de force et de persévérance, il est un exemple pour plusieurs. Richard a été exposé aux préjugés et aux difficultés vécues par les personnes handicapées dès son jeune âge et a choisi de s’impliquer dès qu’il a été en mesure de comprendre qu’il aurait d’importants défis à relever s’il désirait s’imposer dans la vie.

 

D’abord impliqué auprès de l’Association Canadienne de la Dystrophie Musculaire dont il fut porte-parole dans la région pendant plusieurs années, il a également co-animé le téléradiothon d’Iberville et le téléthon national de ce même organisme aux côtés de Michel Louvain. Fondateur de la Ligue d’improvisation jeunesse, il a également siégé au conseil d’administration de la Société Luçoise des personnes handicapées actives en tant que vice-président. Président du conseil d’administration d’Handi-Logement du Haut-Richelieu Inc. depuis 2005, il a aussi agit à titre de vice-président de Zone Loisir Montérégie. Étant très politisé, Richard s'est porté candidat au poste de conseiller de sa municipalité en 2009. Membre du Comité des usagers du CSSS Haut-Richelieu – Rouville en 2008-2009, il a fondé en 2012 le Mouvement Citoyen Handicap-Québec (MCHQ), devenant ainsi l’un des plus importants porte-paroles des personnes handicapées au Québec. Richard agit également à titre de rédacteur en chef du web magazine de ce même mouvement et comme éditorialiste au Journal Le Courrier. À l'automne 2019, Richard joint l'équipe d'administrateurs de Coop Assist.

 

Contre vent et marées, Richard tient par dessus tout à aider la veuve et l’orphelin. Voyant que les préposés à domicile étaient sous-payés, il fut l’Instigateur du plus grand mouvement provincial afin de corriger cette situation. Sa rigueur et sa ténacité furent récompensés et plus de 50 millions de dollars furent injectés, transformant ainsi la vie de plusieurs dizaines de milliers de personnes.

 

Le gouvernement du Québec a tenu à souligner en 2010 l’importance de sa contribution à l’effort québécois en lui remettant le prestigieux prix Hommage bénévolat-Québec, prix qui lui a été remis par le ministre de l’Emploi et de la Solidarité sociale de l’époque, M. Sam Hamad. En 2013, toujours dans l’intérêt de reconnaître son apport exceptionnel à la société québécoise, le député de Saint-Jean et whip adjoint du gouvernement, M. Dave Turcotte, lui remet la Médaille de l’Assemblée nationale.